Un engage auprès des patients atteints de cancer

 

Depuis plusieurs mois maintenant, je propose un atelier couture autour de la confection d’un turban de chimiothérapie. Cet atelier s’adresse à toutes et tous, seul(e)s ou accompagné(e)s.

La perte des cheveux (alopécie) est un des effets secondaires les plus fréquents lors d’un traitement par chimiothérapie. Les médicaments vont détruire les cellules proliférantes cancéreuses mais aussi les cellules normales n’importe où dans l’organisme, dont celles des bulbes pileux à la racine des cheveux. La chute des cheveux commence généralement 2 à 3 semaines après la première séance de chimiothérapie. Elle n’est médicalement pas grave et est réversible mais c’est parfois une souffrance majeure pour celles et ceux qui la vivent.

Pour se préparer à cette étape j’ai donc mis en place un atelier couture lors duquel les participants confectionnent un turban (pour eux ou pour offrir). L’idée étant de s’inscrire dans un acte volontaire et de s’approprier cette étape, au même titre qu’un changement de coupe de cheveux en amont du début des traitements. Un panel de tissu permet de se créer quelque chose de haut en couleur ou à l’inverse, de beaucoup plus sobre selon les habitudes vestimentaires. Cet atelier est également ouvert aux accompagnants (famille, amis) pour qu’il reste un moment convivial et de partage dans une bienveillance ambiante.

Cet atelier vous est ouvert quel que soit votre lieu de traitement. Un tarif préférentiel est toutefois mis en place pour les patients accompagnés par le Montpellier Institut du Sein dans le cadre d’un partenariat avec cette association.

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements à contact@lechatelier.store



                                                      .

Sensibiliser les plus jeunes à l'upcycling

Chaque année plus de 100 milliards de vêtements et accessoires sont vendus dans le monde. La consommation de textile a doublé en à peine 15ans, traduisant un syndrome de « mode jetable » ou de « fast fashion ». 1% seulement de tous ces textiles seront recyclés et des tonnes de tissus attendent d’être enfouis ou brûlés.

J’ai voulu, à mon échelle, contribuer à la lutte des déchets textiles en prônant l’upcycling. Ce n’est pas du recyclage mais carrément du surcyclage. On récupère des matériaux (ou des produits) dont on n’en a plus l’usage pour les transformer en quelque chose de nouveau. On fait du neuf avec du vieux.

J’ai donc mis en place des ateliers parent/enfant pour sensibiliser les plus jeunes à l’upcycling. On se retrouve pour confectionner des doudous, des bouillottes sèches, des sacs et bien d’autres choses encore. Vous retrouverez l’ensemble de la programmation dans la rubrique ateliers.

                                                            .PAPIER ENSEMENCE.jpg.